Suivez les dernières actualités d'eurest

Actualités

Comment la crise sanitaire transforme la restauration d'entreprise ?
Eurest| |04 novembre 2020

Nouvelles habitudes alimentaires, changements profonds dans notre façon de consommer, naissance d’une « Génération Covid » ? La crise sanitaire qui frappe actuellement le secteur de la restauration d’entreprise pose la question des nouvelles tendances en matière d’alimentation, d’organisation, d’offres et de services. En plein reconfinement, Eurest répond aux impératifs de ses clients et continue de réfléchir au futur de la restauration sous contrat. Alors, comment s’adapter aux nouvelles attentes des Français et des entreprises ?

Environnement : les Français plus engagés que jamais.

Si la pandémie de Covid-19 a profondément bouleversé notre existence, elle a fortement impacté notre rapport à l’alimentation. Les Français semblent avoir pris conscience de l’importance de bien manger et les revendications concernant la qualité, l’origine et la provenance des produits se sont renforcées. Le BIO, le local ou les circuits courts occupent plus que jamais une place de choix dans l’assiette.

Selon une enquête Nielsen, la première semaine du confinement, le BIO a enregistré une hausse de 63 % par rapport à 2019.

Brut et « fait maison »
Le plaisir de cuisiner reconnecte à ses origines : la terre. Moins transformé, plus sain et plus vertueux, le brut est roi. Un retour au basique qui n’est pas sans rappeler les petits plats de nos grands-mères, à une époque où tout paraissait beaucoup plus simple. Chaleureuses et réconfortantes, les recettes traditionnelles « faites maison » offrent ce petit quelque chose qui bouleverse les cœurs mais aussi les papilles. Bref… la crise sanitaire aura joué un rôle d’accélérateur vis-à-vis de tendances de consommation « retour aux sources », qui chez Eurest, s’étaient déjà largement exprimées : approvisionnements durables et responsables, fournisseurs respectueux de l’environnement, communication sur l’origine des produits, respect des conditions de vie des animaux et de la biodiversité, soutien de l’économie locale… et sont aujourd’hui renforcées.

L’anti-gaspi
Associée à cette prise de conscience « consommer durable », la volonté de moins jeter. 33 % des Français ont moins gaspillé de nourriture pendant le confinement. Particulièrement les 35-44 ans (43 %) (source : étude YouGov pour Too Good To Go). On passe derrière les fourneaux, on réduit nos déchets… la dimension écologique de cette crise n’a pas fini de nous surprendre. Elle ancre encore plus profondément notre volonté d’agir pour un monde meilleur et place le bien-être de notre planète au cœur de toutes les préoccupations. Nos équipes n’y échappent pas. Comme des millions de salariés ils ont réinvesti leur lieu de travail, des rêves et des engagements plein la tête. Lors de la réouverture de nos restaurants, elles ont multiplié les initiatives pour réduire le gaspillage. Traitements des déchets optimisés, politique zéro plastique, réduction des emballages, valorisation des invendus… La crise a littéralement boosté ce que nous avions mis en place jusqu’alors. Elle a confirmé nos actions et a soufflé de nouvelles idées dans l’esprit de nos équipes.

Les entreprises soumises à une nouvelle organisation de travail. Nous aussi.

Mais la situation n’a pas seulement modifié les habitudes alimentaires des Français, elle a aussi bouleversé leur façon de travailler et le monde de l’entreprise. L’adoption des gestes barrières dont le respect de la distanciation sociale ont mis sous pression l’organisation des infrastructures. Mise en place du télétravail, accélération de la transformation digitale… ont fait rapidement émerger des stratégies et des activités nouvelles bousculant les codes et les comportements.

Au cœur de ce changement de paradigme, nos équipes se sont employées à dématérialiser toujours davantage leurs offres pour proposer une expérience client en phase avec les attentes. Application Foodi permettant la commande en ligne, bornes express, click&collect… nous permettent d’appréhender différemment le fonctionnement de nos points de restauration. Moins d’attente en caisse, gestion des flux facilitée, précautions sanitaires consolidées, plages horaires élargies, espaces revisités afin de coller au plus près des usages…

Être force de proposition, nous impose de répondre à l’actuelle conjoncture avec beaucoup d’agilité et de flexibilité. Chaque client étant unique, nous nous devons d’apporter des solutions capables de s’adapter à tous les besoins. Évidemment, nous travaillons à la mise en place de formats plus conceptuels faisant la part belle à la convivialité, chère aux yeux des Français.

N’oublions pas que manger est, dans notre pays, un art de vivre à part entière. Et les restaurants d’entreprises sont le premier lieu où consommer hors domicile. Bien manger fait partie, en effet, du bien-être au travail. Depuis longtemps Eurest se veut précurseur en la matière et place partage, plaisir et bonheur de la table sur le devant de la scène. Des valeurs qui nous sont aujourd’hui précieuses et qui transcendent notre vision de la cuisine sur le long terme. S'inspirant de plus en plus des tendances de la restauration commerciale (food court, corners thématiques, snacking sain et varié, etc.), notre offre se diversifie, invitant nos convives à une expérience culinaire aussi stimulante que rassurante. Notre force ? Considérer cette crise non pas comme une barrage mais comme un tremplin vers plus d’opportunités.

Vous souhaitez en savoir plus ? Visionnez en replay notre webinar organisé avec l'ARSEG (Association des Directeurs de l'Environnement de Travail) et BVA. Un débat qui participe à une réflexion de fond sur la restauration d'entreprise post-covid, avec des échanges qui mettent en lumière de nouveaux challenges.

Retour aux actualités
sit odio leo. neque. Donec commodo porta. quis libero. nec dolor. Donec